Textes

...Pareillement au sternum de l'animal, qu'il est coutume de briser à l'aide de deux paires
de doigts tenant chacune une extrémité.
En tirant vers soi la moitié de l'“y”, le hasard intervient rapidement et l'os se brise de
manière aléatoire. Celui ou celle qui emporte le gros lot, c'est-à-dire le sternum,
obtient le droit de faire un vœu, toujours exaucé et toujours à l'avantage des deux.
Comme on le voit, si on regarde attentivement, le poulet est un poème. Il faut beaucoup
de gourmandise pour le terminer en un seul repas. Et, si l'on est trop gourmand,
c'est connu, on tombe dans l'excès et tout se termine par une indigestion canon.
Peut-être vaut-il mieux s'en réserver quelques parties, pour y revenir un peu plus tard ?
Pas trop tard non plus, bien sûr, sinon il termine à la poubelle, car on est dégoûté
par l'odeur et la couleur qu'il prend. Vert de gris poilu bleu puant gluant. ...

Il est
formellement
défendu de
nourrir les
lapins
&
Très haut
longtemps