Chansons

Thursday, December 07, 2023



Thursday, December 07, 2023
La fleur et l'âne

Une fleur était amoureuse d’un âne,
Un bel animal avec oune chapeau à fleurs.
Et l'été, elle enfilait sa belle robe
Aux couleurs ensoleillées,
Pour plaire à son âne.

Ainsi des heures, la fleur dansait dans l’herbe folle,
Les chouettes en rigolent encore,
En chuchotant qu'elle était folle.
Eh ben, tant pis.
En haut de sa tige, elle dansait,
En osant des prouesses pas piquées des vers pour son âne.

Mais la bête, le nez plongé dans l’herbe,
Semblait brouter sans jamais la voir,
Sans jamais lui faire un signe qui la remplirait d’espoir,
Qu’elle attendait, croyez l’histoire.
Il broutait sans cesse son carré d’herbes,
Dévorant tout le trèfle, la luzerne,
S’approchant parfois si près que notre Marguerite
Tremblait pour sa vie, quelle affaire !
Ho ho ho ho.

Soudain, dain, dain, dain,
Plus rien, rien, rien, rien.
Plus un brin d’herbe
Sur le lopin de terre, et l'âne, l’air de rien, rien, rien, rien,
S’avance, ventre, ventre, ventre, ventre creux,
Face au dilemme, aime, aime,
Manger l’amour ou crever de faim.

∼∽

Deux amours, marchant par là, main dans la main,
Cheveux au vent, le cœur en feu,
Tombèrent sur le choix cornélien.
Et la fille s’écrie : "Il faut sauver la fleur des champs !"
Il y a trop d’antécédents où l'amour perd la main.
Et son homme saute par-dessus la clôture et s'en court pour sauver la fleurette
Qu’il cueille d’un coup sec devant l’œil du baudet,
Plutôt enclin à des câlins.
Il l'agite au-dessus de la tête,
Un fou chanterait "IL Y A DE LA JOIE" dans l’air,
Et la fixe au chapeau de l'âne, quand la fille ouvre la barrière de l’enclos.
Dieu, que c’est beau, voir les
Deux tourtereaux, woaaa,
Partir faire leur vie par-delà l’horizon.
Soudain, dain, dain, dain
Le type hip, hip, hip, hourra !
Revient vers la fille, fifille, fifille,
Rouge de plaisir, si, si, si, si, si, si,
Rose d’envie pour son héros.
Roooh, roooh.
S’allonge, longue, longue, longue, longue,
Dedans le foin du pré voisin.
Le soleil roulait sur la colline.
Quelle jolie fin d’après-midi.

Mh, mmmh, mh.